lundi 15 janvier 2018

J A N V I E R pluvieux et venteux rend les jardiniers paresseux...


La terre boit tout son saoul depuis plus d'un mois et on ne va pas la contrarier .
Elle a tant réclamé à corps et à cris depuis cet été qu'on la laisse s'imbiber jusqu'à satiété.
Le bémol étant que notre tas de terre livré un peu tard. s'est gorgé d'eau et pèse son poids .
On a jeté l'éponge ! Les brouettées qui devaient remplir deux nouveaux massifs se feront plus tard.
Les rares moments de soleil se transforment en promenade .
Étant en panne d'inspiration dans ce brouillard fantomatique , je suis le chemin éclairé de notre amie Aneth du blog" le clos du Lotaret" pour décliner mes persistants de J A N V I E R .

J unipérus chinensis variegata.



Les conifères et nous  , ce n'est pas un long fleuve tranquille et nous avons subi de nombreux échecs.Ignorance dans leurs caractéristiques de plantation , erreur de casting , certains en sont morts, d'autres ont été sauvés par leur mise en pot. ( Les abiès par exemple qui ne supportent pas notre terre calcaire ).
Ce petit Juniperus   éclaire de ses plumets crèmes cette zone de notre rocaille Nord Est . Très lent à s'étaler , le calcaire et le sec ne lui font pas peur. Adoption confirmée.

A bélia grandifolia "Kaleidoscope"



Je sais , ce n'est pas une nouveauté mais une valeur sûre que nous avons au jardin depuis une dizaine d'années.Très lent également , il forme maintenant une belle boule près de notre entrée sud. Son feuillage prend une  teinte pourprée avec le froid et le soleil . Tardif cet hiver ! Ses fleurettes parfumées ajoutent à son atout.D'autres abélias ont suivi au jardin mais celui ci reste mon préféré.

N andina "gulf stream"


Les nandinas sont récents au jardin.Je pensais que le calcaire n'était pas leur tasse de thé .Ma foi, ils s'y sont mis et leur estomac supporte bien .Bonne nouvelle! Reste le choix de l'emplacement. Celui ci est un petit dernier placé au soleil avec un arrosage au pied. Focus sur lui ! Enfin me voici avec un Nandina qui n'a pas peur du rouge . Les autres , placés plus à l'ombre, refusent catégoriquement de prendre des teintes flamboyantes.

V inca purpuréa major aureovariégata .


Elle s'étend, s'étend , s'étend ...et j'ai hâte de la voir faire un couvre sol bien dense. Elle aussi a pour rôle assigné , celui d'éclairer ce coin sombre près de la haie de  Cyprès de Leyland..

I lex altaclerensis "Golden King".
En premier plan le même Nandina que ci dessus , placé trop à l'ombre.



Eux aussi ne supportent pas le calcaire .Les houx ont migré dans des pots .
Seuls les houx botaniques survivent en pleine terre et  ne s'y développent guère.
Ainsi que cette variété installée depuis 4 ans et qui ne donne aucun signe de faiblesse.
Placée à l'ombre de la même haie que précédemment .
Pas agressive du tout, elle s'est débarrassée de ses piquants pour mieux nous séduire. Une autre adoption sans réserve.

E rica  x darleyensis "Eva Gold".


Les bruyères " il y en a aussi pour terre calcaire "dixit Duo Jardin.
Notamment les Darleyensis .Les premières plantées n'ont pas été un succès .Achetées à - 50 % , plantées au printemps , plus la sécheresse qui a suivi . Bref, la moitié seulement a survécu.
Deuxième essai avec de meilleures conditions de plantations.
Celle ci présente une belle coloration dorée .Trois sont installées pour faire un effet tapissant.D'autres de tonalités différentes les entourent dans l'espoir de créer la mosaïque dont on rêve .
Ne pas oublier de surveiller l'arrosage la première année, les racines étant superficielles .Toujours sur les conseils du Duo. On y croit !!!!!

R etour  des floraisons des cyclamens coum "Silver Leaf"


Un joli tapis rose avec des feuilles d'argent en forme de cœur .Comment pourrait on les bouder ?
Mes petites filles ne s'y sont pas trompées en les remarquant de loin.
Photo de la grande "Tu la mettras sur ton blog , Maminou ! " Voilà qui est fait.


Quelques  décorations hivernales où les feuillages lumineux ont largement la vedette.
Un jardin en hiver , même sans soleil , et surtout sans soleil  , doit rester joyeux !
Alors ....ENJOY !

29 commentaires:

  1. J'ai bien envie de te suivre sur ce chemin mais avant, il faut que j'attende un rayon de soleil pour prendre quelques photos pas trop moches et surtout l'arrêt de la pluie !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce chemin me semblait plus facile à suivre que celui des rétrospectives qui demande plus d’investissement -temps ! Le temps devrait s’arranger vendredi .A suivre...

      Supprimer
  2. evapetitcoeur/Porte Colette15 janvier 2018 à 19:27

    Mais oui l'hiver sous le soleil ce n'est pas triste mais aujourd'hui
    pluie et vent impossible de trainer au jardin ! J'ai perdu mon
    Eva Gold mise dans le massif terre de bruyère pourquoi ? Dimanche
    sous le soleil on a planté des Coums pas encore chez nous j'avais que
    des Naples ...Bonne soirée et bises . Colette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne saurais te dire pour ton Eva Gold .C'est bizarre que tu l'aies perdue si ses congénères ont résisté !J'adore ces cyclamens coums si lumineux.Je les ai aussi en blanc mais leur feuillage n'est pas argenté comme ceux là. Bonne soirée Colette BISES

      Supprimer
  3. moi, je trouve que c'est une bonne idée vos petits abécédaire de circonstances et surtout cela permet à partir d'une même matrice de présenter des végétaux différents et inspirants...je n'y ai pas trop bien réfléchi mais je me demande si à cette période de l'année je pourrais à partir des végétaux d'ici remplir le contrat ? vive les abelia en tout genre qui tiennent si bien la sécheresse .. et en plus kaleidoscope apporte de la lumière ... je n'imaginais pas qu'il puisse prendre un tel volume...car je maintiens les miens assez bas .. courage pour oublier ces journées tristounettes .. et bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'abécédaire me paraissait plus compliqué et plus long à mettre en œuvre .Aussi j'ai suivi Aneth dans son idée.Et même là , j'ai eu du mal.Il me faudrait classer mes noms de plantes par ordre alphabétique sur un tableau.Tous les hivers , je dis que je vais le faire et puis....le temps passe!!! L'abélia a maintenant au moins dix ans. Bises

      Supprimer
  4. J'ai mis un nadina en pot plutôt à l'ombre, pour le moment il est rouge, je verrai comment se comportent les nouvelles feuilles. Je suis toujours à la recherche de plantes persistantes plutôt résistantes au sec et pour terrain acide. Du coup j'ai aussi pas mal de bruyères. J'ai fait aussi l'erreur de ne pas regarder l'arrosage la première année et ça a été une catastrophe!Elles étaient plantées sur un talus sous un grand pin... J'ai pu tout de même en sauver pas mal, que j'ai remise en pot et replanté une fois le talus transformé en escalier de terre et bien paillé. Rapidement elles sont devenus énorme, autant les bruyères d'été que celles d'hiver.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du fait de ta terre acide tu as beaucoup plus de choix variétal dans les bruyères .Les deux premières années, il faut bien les arroser du fait de leurs racines superficielles , d'après les conseils donnés.Cet hiver, elles doivent avoir leur quota !!!Mais nous ferons attention en été .Il ne faut pas répéter les erreurs. J'aimerais bien avoir quelques tapis effet mosaïque comme j'en ai vu à "La mare aux trembles".

      Supprimer
  5. Et oui on en voulait et bien on en a, elle est même devenue très familière ces derniers temps. La mare s'est enfin remplie et les poules d'eau sont heureuses.
    Belle acrobatie littéraire et botanique que ce janvier persistant.
    Votre petit junipérus nous fait de l'oeil.
    Pour les autres on les reconnaît aussi comme des valeurs sûres de l'hiver.
    Bises et belle semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le soleil revient à la fin de la semaine.Ouf !
      Les Junipérus s’accommodent bien de notre terre calcaire , alors autant en profiter quand on en voit un plus original.
      Bises à vous deux.

      Supprimer
  6. pour le dicton c'est vrai j'ai du mal a remttre un pied dehors

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On en est tous là ! Vendredi cela s'améliore , enfin on espère !

      Supprimer
  7. Très sympa, ces petits "flashs", sur certaines plantes :-) , J'ai prévu de mettre un Nandina "gulf stream". J'aime la délicatesse des feuilles. bises à vous deux et à bientôt, bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il devrait bien se plaire chez toi Marie Noelle .Et puis, tu as le choix de l'emplacement! Bises

      Supprimer
  8. Les persistants sont devenus ces derniers temps le sujet principal de mes recherches ... pourtant chaque fois que je demande à un pépiniériste "...et... en persistant vous avez quoi à me proposer ?!" j'obtiens pratiquement toujours la même réponse peu enthousiaste sauf si je me trouve chez un spécialiste des conifères !! et du coup, ce sont ces derniers sur lesquels je fais une fixette en ce moment !! les abélias sont effectivement des valeurs sûres au jardin mais j'ai flashé tout récemment sur la belle et grande famille des nandinas !! si j'avais un peu de temps, je poursuivrais bien ton exemple en parlant de ces arbres qui structurent nos jardins d'hiver .. à voir ... mais je trouve de toute façon l'idée excellente et j'ai comme d'habitude dégusté ma promenade !!
    des bises tout plein chère jardinière ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A St Jean je n'ai pas trouvé beaucoup de pépiniéristes qui proposaient des persistants.J'avais été déçue ! Quand aux conifères, comme je le dis, il y a eu beaucoup d'échecs .Dus à différents facteurs, le premier étant qu'on ne sait pas trop bien s'en occuper.Pas d'eau , trop ? Bref, on avance doucement sur ce terrain ! Ces miniatures sont assez onéreuses !!!Ce serait une idée géniale que les arbres structurants .J'espère que tu auras un peu de temps .Mais prend le tranquillement , ne te surbooke pas Natahlie ! Gros bisous et belle semaine à toi.

      Supprimer
    2. Voilà que je bâcle ton prénom !!!Honte à moi !

      Supprimer
  9. Comme tu as raison : ENJOY. C'est vrai que les "feuillus" animent le jardin pendant l'hiver, on les voit de loin et ils meublent un peu tout l'espace devenu vide. J'ai aussi décidé d'intégrer des nandinas au jardin, c'est gai et coloré et surtout ils ne perdent pas leur feuillage. Haut les coeurs, l'hiver finira bien par s'en aller..... bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne nous laissons pas abattre par ce temps maussade ! Alors, le moindre rayon de soleil met le cœur et les arbustes en joie.J'aime beaucoup cette lumière donnée par les végétaux dorés et rouges .bises Siam

      Supprimer
  10. Quelle belle surprise, ce matin, en ouvrant mon IPad, merci Maryse, je ne suis pas peu fière de t’avoir inspiré cette idée d’article, tu m’as suivie de belle façon et en accompagnant chaque plante de précieux conseils, merci Maryse de ta gentille fidélité, bises. Je vais peut-être plancher sur février.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je végétais et ton article m'a stimulé .Mais j'ai ramé pour le R.J'ai botté moi aussi en touche !!! Bises Aneth et belle semaine à toi.

      Supprimer
  11. Les persistants tiennent un rôle très important l'hiver venu et permettent de l'animer...Depuis quelques années j'en intègre régulièrement de nouveaux et ainsi mon jardin en cette saison, avec les écorces, les perce neige qui envahissent l'ensemble du jardin dorénavant, les bruyères et les persistants, me plait de plus en plus et c'est presque en cette saison que je le préfère!
    Depuis cette automne, j'ai planté des bergénias, des carex evergold, un pieris little heart green, un leucothoe zeblid et un leucothoe curly red (en pot), un nandina fire power (et deux autres en pot), un autre thuya wipcord, deux chamaecyparis en pot, un chamaecyparis obtusa kosteri qui étais en pot a aussi été planté, d'autres bruyères.
    Belle semaine à vous, bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu fais partie des jardiniers qui m'ont donné envie de mettre plus de persistants au jardin . Je n'y aurais pas pensé il y a encore quelques années. Une évolution nécessaire pour rendre le jardin plus joyeux l'hiver.Tu plantes ton piéris directement ou tu rajoutes de la terre de bruyère ? Bon , je vois que tu fais la razzia chez des pépiniéristes .Tu fais un jardin de pots ???? Bises Fred

      Supprimer
  12. Jolie manière de mettre en avant tes persistants avec cet acrostiche. Depuis longtemps, juniperus, abélias, nandinas et pervenche font mon bonheur pendant cette saison dépouillée. Quand j'ai acheté mes premiers nandinas, on m'a dit de les mettre en terre de bruyère. Faisant parfois ce qui me chante, je les ai mis directement dans ma terre où ils poussent sans problèmes mais dans laquelle je ne tenterais pas rhodo ou azalées. De même je crains que les ilex ne se trouvent pas bien chez moi. Par contre je pense que ces beaux cyclamens coum se plairaient car les "Naples" se naturalisent gentiment dans les massifs. Je vais les ajouter à ma liste de plantes à installer dans le jardin. J'aime bien ta petite pirouette qui t'a permis de les intégrer dans ton message et de publier la photo des filles. Pour les bruyères, tu as vu celle d'Irlande qui vit bien chez moi et j'ai aussi deux darleyensis en observation. Encore chétives et lentes à s'installer, elles s'accrochent quand même, je pense que je n'ai pas été très généreuse dans leur arrosage.
    En parlant d'arrosage, c'est un sérieux rattrapage auquel nous avons droit à nouveau et le vent qui a sévi s'est renforcé avec la tombée du jour. J'espère ne pas trouver trop de bazar en ouvrant les volets demain. Bonne semaine. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est amusant , je voulais titrer acrostiche mais dans la définition, il était précisé "poème" et comme mon texte n'en était pas un, j'ai laissé tomber.Il est vrai que sur de nombreux sites, il est recommandé terre de bruyère pour les nandinas.E3t comme toi, je constate qu'ils supportent un peu de calcaire .Tant mieux pour nous car cela restreindrait nos possibilités en persistants .Il faut parfois prendre des risques "limités". Pour les "coums" , pas de problème , ils se plairont comme les autres .Même condition et exigence .
      Je ne te cache pas que ta bruyère d'Irlande m'intéresse au plus haut point et que j'essaierai bien de la tenter. Son feuillage vert soutenu y est aussi pour beaucoup .Nises Florence .Le soleil arrive dans notre région vendredi.Chouette!

      Supprimer
  13. Bonsoir Maryse
    Ici aussi il pleut un peu tous les jours et tous les matins je vide les baquets remplis d'eau de pluie , le printemps sera bien vert .
    Mais on a tellement souhaité la pluie qui fait le plus grand bien aux plantes alors on ne va pas se plaindre .
    Très jolis tes persistants .
    J'ai l'abélia Kaléidoscope depuis plus de deux ans au jardin mais il ne pousse pas beaucoup , il faut dire qu'il est placé dans un endroit fort caillouteux , le tien est très beau .
    Il paraît que le froid arrive chez nous la semaine prochaine .
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Notre abélia a au moins dix ans Marithé .Moi aussi je le trouvais très lent .Et maintenant on le taille pour ne pas qu'il déborde sur la fenêtre !!!! Soleil et froid sont attendus vendredi mais pas de grands froids, tout est relatif avec cette douceur du moment ! Bises et belle semaine Marithé

      Supprimer
  14. Les nandinas se plaisent effectivement en sol calcaire dans mon jardin lotois. Ce sont des plantes très intéressantes pour égayer le jardin en hiver. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà qui confirme mon expérience .Supportent ils bien la sécheresse chez toi Florence ? Ou ont ils un petit arrosage ? Bises

      Supprimer